Chevalier de Saint Jean
FM1
TR240
Contact
Piérrot.
L'enfant et l'Ad Astra.
les jumeaux et la table d'émeraude.
L'épreuve du chemin initiatique -1-
Mon Grand Pere Paternel, cet initié !
Le prètre Copte et l'alphabet.
108 jours au royaume du Tibet !
Parmi les chamanes.
L'ultime épreuve.
base 1
base 1
Transmettre l'héritage.
Le Photographe professionnel
L'eau et le feu
Le souffle et le cristal.
Le Bois et la sculpture
Ma bibliothèque
Objets insolites
Images d'un autre temps
hors du jardin
Accueil


 (*) 

Broderie uniquement à la main, et comme au 17e siècle, fils d'or et d'argent, sur soie et fleur de peau d'agneau...

Le seul atelier qui a été capable de retranscrire "l'idée du sacré" est la manufacture de broderie à l'ancienne de William Schaw.

Un travail de plus de quatre mois a été nécessaire pour la réalisation de ces pièces unique, digne des grands musées !

Merci à toute l'équipe de cette réalisation exceptionnelle de ma part, et surtout de celle de mes neuf frères et soeurs de Jérusalem qui ont trouvé cette retranscription "divine".


Amicalement

Jean-Pierre.

L'épreuve de passage.

(La suite de: ma bibliothèque)


Mais un jour particuliers, au crépuscule de la fête de l'un des "fils du tonnerre", trois inconnus se joignirent à nos discussions...


L'un d'eux, le plus ancien, s'adressa à moi: "En cette nuit particulière, l'heure est venue mon jeune frère, ou tu devras passer tes épreuves en nous expliquant tes connaissances à travers ton chemin initiatique..."


Le premier déroula sur le sol une toile noire.

                   Le deuxième posa sur cette table de tissus, une boite en plomb, avec un dragon sculpté sur son couvercle.

                                               Le troisième me remit un ruban blanc enroulé...

Immortelle Bluette !

© Jean-Pierre GOERTZ

Mon jardin secret !

Savoir  Pouvoir  Oser  Se-Taire

Accès réservé

Past Président

TRF 240

Extrait simplifié.


***/***



Dans les années 60, c'est un vieil homme, qui m'a initié à "l'Art Royal".


Il faisait partie d'une "confrérie ancienne", petite communauté d'homme et de femme vivant à Jérusalem, qui à travers les âges se transmettait les codes pour que nous puissions comprendre et connaitre la place que nous occupons dans cet univers.


En Maître, il m'enseigna les deux éléments fondamentaux, intrinsèquement unis, qui ont permis d'éveiller ma connaissance.

  


Ce n'est qu'en fusionnant l'essence de ces deux éléments, que matière et esprit universel va se fonde en nous, et permettront de découvrir une partie des réponses qui nous hantent depuis la nuit des temps:


D'où venons-nous ?           Qui sommes-nous ?               Où allons-nous ?

Durant de nombreuses soirées, avec d'autres voyageurs, qui parfois se joignaient à nous, ils me dévoilèrent des écrits, dessins, plans... qui se transformaient en pensées...


Ils m'ont expliqué comment voir au-delà du trait, comment projeter, superposer ces formes dans mon esprit, pour qu'en moi, une tout autre image se dévoile, reflet de mon moi intérieur. 


Petit à petit, avec les années, nous avons partagé avec eux de longues discussions sur un cheminement initiatique peu connu, et tous, faisaient parti de cette même fraternité de la ville sainte.

  

Un parcours d’initiations aux « Petits » et « Grands mystères »…


Synthèse d’une réflexion commune avec d’autres…


Une autre lumière sur ces temps obscurs…


Ce chemin, ou plutôt ce tracé, en souvenir de cette journée du 30 avril 1968

mes frères de Jérusalem m'ont demandé de le retranscrire au sein d'un décor brodé à l'ancienne (*)

Qu'ils m'ont offert, et que parfois je porte lors de certaines réunions...



Un peu de temps me sera nécessaire pour vous livrer « l’essence » de ce que j’ai vécu !

Le quatrième homme, mon ami et Maître s'adressa à l'enfant que j'étais:


"Ces dernières années, nous t'avons enseigné les trois chemins de la vérité, il y a quelques mois tu m'as affirmé avoir compris"


Dans cette boite se trouvent tous les symboles que l'on t'a enseignés, choisis ceux qui sont les clefs fondamentales et place-les dans l'ordre sur ce ruban.


Au fur et à mesure de ton tracé, tu devras nous expliquer pour quelles raisons tu fais ces choix, et à quoi ils correspondent..."


Cette nuit fut peut être longue et laborieuse, mais pour moi... trop éphémère !


Et aux combien "singulières" de partage, d'enseignements et d'espérance !


Quand j'ai eu finis, le visage de mon maître rayonnait...   Je compris que l'épreuve s'était bien terminée.


Le plus âgé me tendit un tabar particulier qu'il venait de sortir de son sac de peau, et que je j'enfilais sur moi...

Puis, il me passa autour du cou une fine cordelette de peau avec un petit pendentif d'or, en forme de coquillage ...


Me pris dans ses bras...    


"Bien venue parmi nous...   " 


***/***


compteur de visites gratuit

© Pour l'utilisation des photos et documents, même partiellement, vous devez avoir mon autorisation écrite et notifier sa provenance.

Webmaster © Jean-Pierre GOERTZ.

Copyright 1990-2014 © Canelle Holdings SARL. Tous droits réservés